janvier 18, 2022

Upg-gabon

Dernières nouvelles et actualités mondiales d'UPG Gabon sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Pour la variante Omicron, l’Organisation mondiale de la santé a conseillé aux personnes de plus de 60 ans et aux victimes de reporter leur voyage.

Dans un livre blanc, Le Organisation mondiale de la santé (OMS) « Ceux qui ne sont pas en bonne santé ou qui risquent de développer une forme plus sévère de la maladie », a-t-on conseillé ce mardi. Plus de 60 ans Et ceux qui ont Les comorbides, Reportez vos déplacements. La recommandation résultait de l’apparence d’un écart Omigron De Govit-19.

Au-delà de cette recommandation, l’instance internationale a pointé du doigt les 194 pays qui la composent La suspension et l’interdiction des avions n’empêcheront pas la nouvelle variante du Covit-19 Répartis dans le monde, mais ces mesures Sera traduit par des impacts négatifs.

Lire la suite: Le gouvernement se prépare à l’avènement de la variante Ómicron : cartes sanitaires, vaccinations et soucis d’urgence

L’Organisation mondiale de la santé a déclaré à propos de la propagation du 60+ et de l’Omicron

Au 28 novembre, l’OMS avait averti que « 56 pays ont utilisé des mesures de voyage pour retarder l’importation de la nouvelle variante ». « Les interdictions de voyager en public n’empêchent pas la propagation internationale », Et ils font peser un lourd fardeau sur la vie et les moyens de subsistance.

« En encourageant les pays à déclarer et à partager des données épidémiologiques et hiérarchiques, ils pourraient avoir un impact négatif sur les efforts de santé mondiale pendant une épidémie », ont-ils déclaré dans le livre blanc. Ceux qui ne vont pas bien Ou ils courent Danger Créer une Forme aiguë de la maladie de Govit-19 Ou décès chez les personnes de 60 ans ou plus ou présentant des comorbidités (par exemple, maladie cardiaque, cancer et diabète) Reporter le voyage”.

READ  Un couple marié est décédé du virus corona le même jour: tous deux ont été vaccinés
Des contrôles stricts dans les aéroports et les suspensions d’avions visent à empêcher la propagation de l’micron (Photo : EFE)

Il a également souligné que tous les voyageurs devraient être « vigilants » pour se faire vacciner et respecter les réglementations de santé publique imposées par chaque pays, quel que soit leur statut vaccinal. Ils ont également souligné l’importance Maintenir les activités de maintenance, Tels que l’utilisation de masques ; Distance corporelle d’au moins un mètre ; Améliorer la ventilation ; Evitez les mauvaises aérations ou les endroits bondés ; Gardez vos mains propres; Toussez ou éternuez dans le coude ou les mouchoirs pliés.

Lire la suite: Ce que l’on sait jusqu’à présent sur la variante Omigron du virus corona et pourquoi elle inquiète le monde

Parallèlement, aux pays, il a conseillé : d’améliorer le suivi et le séquençage des cas ; Partager des séquences génétiques dans des bases de données accessibles au public ; Signaler les cas initiaux ou les grappes ; Et mener des études sur le terrain et des évaluations en laboratoire.

« Des preuves préliminaires suggèrent qu’il peut y avoir un risque accru de réinfection « Ceux qui se sont réinfectés se sont rétablis », a déclaré dimanche l’instance internationale, mais ils ont clarifié la propagation, la gravité de l’infection (y compris les symptômes), l’efficacité des vaccins et des tests de diagnostic et l’efficacité des traitements.Plus d’informations apparaîtront dans les jours et semaines à venir», a conclu.